De la théorie à la pratique…..

10940535 409288812568915 6262181275351835124 n

L’affirmation de notre secteur à vouloir proteger nos ressources piscicoles pour tous, se voit renforcée par de nouveaux panneautages sur les principaux accès à la rivière.

Il est important pour chaque pêcheur( se) de comprendre, que notre territoire se veut préventif et pédagogique dans la mise en place de parcours SANS TUER, et que l’ AAPPMA préconise ce mode de « gestion » sur l’ensemble du linéaire, amenant à une réflexion dans sa globalité, de ne pas attendre d’être « soumis à un arrêté Préfectoral  » pour pratiquer une pêche respectueuse et de qualité sur des parcours réduits.

Nous amenons donc à une prise de conscience généralisée à pratiquer ces gestes de graciation sur l’ensemble du linéaire de l’ AAPPMA de MONTFERMY-CHAPDES BEAUFORT…..

 

    P1080622.JPG

 

La réciprocité fédérale favorise le fait et le droit de pouvoir pratiquer votre passion sur les beaux de

l’ AAPPMA.

Nous informons nos  » ami(e)s » pratiquants ,que ce qui peut-être « pas vu » ou « toléré » sur d’autres secteurs du département….ne fera pas de compromis sur nos lots de pratiques.    

Pêcheurs, Pêcheuses, nous comptons sur votre compréhension, à respecter notre travail en rapport à la rivière, à ce que nous voulons vous offrir dans les années futures..

 

Publicités

AG de Printemps 2016

Le 31 Janvier 2016, l’AAPPMA tenait son assemblée générale de printemps.

Un temps fort de sa vie, puisqu’elle représente un nouveau départ pour le Comité d’Administration et le bureau fraîchement renouvelés. Un moment important qui a permis de poser les nouveaux jalons de ce mandat.

Moment aussi qui a permis à notre nouveau président, Vincent Botte, de rendre un hommage à son prédécesseur, Pierre Faure, le remerciant pour son travail lors de toutes ces années. Nous savons que nous pourrons encore compter sur lui.

DSC_0563

 

Passés les points habituels d’une AG, il était surtout question des projets à venir, de la répartition des taches et de l’affirmation de la place importante de la garderie. Car cette dernière est tout aussi importante dans le maintient de la qualité de notre linéaire. Tout cela avec un seul but, la protection de notre rivière et de ses affluents.

Concrètement, nous avons acté notre adhésion à l’association ANPER TOS . Afin d’avoir du poids en cas d’agression de notre rivière par le biais d’un soutient juridique efficace et qui ne lâche rien. Pour pas nous retrouver confrontés à l’immobilisme des instances censées faire condamner les pollueurs et autres agresseurs du milieu aquatique. Nous ne laisserons pas les lobbies et volontés politiques nous empêcher de faire notre travail de protection du milieu dans sa globalité.

Nous sommes aussi heureux d’avoir eu dans l’assemblée , Jérôme Esbelin, le nouveau président de l’AAPPMA de Pontgibaud. Le retour du dialogue entre nos deux AAPPMA marque un virage important, car il n’y a que de cette façon que nos travaux respectifs sur nos baux pourrons être inscris de manière efficace dans le temps. Il y a déjà des pistes de travail, mais nous vous les présenterons au fur et à mesure.

DSC_0564

Pour finir, une fois gonflés à bloc et plus motivés que jamais, nous nous sommes retrouvés autour du verre de l’amitié.

DSC_0574

En ayant biensur, toujours un œil sur notre bien aimée Sioule.

DSC_0572

 

Parcours et réglements

Parcours de 1ere Catégorie

( salmonidés dominants )

 

Taille légale de capture :

 25 cm ( tous poissons de taille inférieur devra être remis délicatement à l’eau, dans les meilleurs conditions )

Nombres de prises maximum prélevées :

4 Truites / jour / pêcheur  ( Nous vous invitons fortement à prendre conscience de l’incidence des prélèvements et de l’impact que cela occasionne sur les populations futures, et de les limiter )

Remise à l’eau de l’Ombre commun obligatoire.

 


 

L’ AAPPMA dispose de 2 Parcours SANS-TUER ( hameçon simple, sans ardillon, remise à l’eau immédiate et obligatoire des poissons ) soumis à arrêté Préfectoral. Ces deux parcours font l’objet de panneautage et de surveillance très régulière. Sur ces parcours, le port d’un panier est interdit….prenez soin si vous avez prélevé des poissons sur un autre secteur de déposer votre panier à votre véhicule avant d’aller pratiquer sur un parcours  » sans-tuer  » .

Sur ces parcours comme sur l’ensemble du linéaire, chaque poisson quelques soit l’espèce, devra être remis respectueusement à l’eau et dans les meilleurs conditions ( applicables également sur le vairon )

-le 1er en amont du village, d’une longueur de 500 m environ, réservé à la pêche à la mouche. Un panneautage est en place.

-le 2nd en plein centre du village, d’une longueur de 600 m environ, réservé à la pêche à la mouche et aux appâts naturels. Il débute à la prise d’eau de la cascade en aval et jusqu’au radier au dessus du pont à l’amont. Un panneautage est en place.

 

12804448_565886800242448_1418625377_n

 

P1050532 Panorama1

Une réglementation qui prévoit des sanctions pour tous

L’ AAPPMA dispose de 2 personnels de garderie agrée.

Des panneaux de GARDERIE ont été installé sur les beaux de l’AAPPMA

S’il est prévu de pouvoir sanctionner les contrevenants aux obligations qui sont les nôtres comme, à titre d’exemple, le fait de pêcher sans avoir sa carte de pêche (contravention de 3ème classe, soit 450 € au maximum) ou de ne pas en être « porteur » (contravention de 1ère classe, soit 38 € au maximum),
 il est à noter que la réglementation permet aussi et surtout d’envisager des sanctions beaucoup plus lourdes pour tous ceux qui sont à l’origine d’atteintes graves au milieu aquatique. Ainsi le fait de jeter, déverser ou laisser écouler dans les eaux, directement ou indirectement, des substances quelconques dont l’action ou les réactions ont détruit le poisson ou nui à sa nutrition, à sa reproduction ou à sa valeur alimentaire, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 18 000 euros d’amende. Il est à noter aussi que le fait de détruire les frayères ou les zones de croissance ou d’alimentation de la faune piscicole est puni de 20 000 euros d’amende.
P1080613.JPG
Le respect de la réglementation est donc un impératif nécessaire à la préservation de la ressource piscicole afin de garantir nos pêches de demain.
P1030710